Proust et la voie indirecte